Logo couleur or hotel Boucan Canot

Suite à la pandémie de Corona virus, notre établissement sera totalement fermé à compter de vendredi 20/03, au moins pour les deux semaines à venir et jusqu'à nouvel ordre. Restez informés en suivant notre page Facebook.

Pour toute information, merci de nous envoyer un email à contact@boucancanot.com.

Nous nous excusons pour ce désagrément et c'est certain, vous allez nous manquer !

Nous espérons que nous aurons le plaisir de vous accueillir très bientôt pour un moment de détente bien mérité après ces semaines difficiles.

Prenez soin de vous en attendant que nous puissions le faire pour vous.

POPULATION

Véritable melting-pot, La Réunion pourrait tenir son nom de la diversité ethnique représentée dans l’île. Composée de populations issues de Madagascar, d’Afrique, d’Inde, de Chine, des Comores ou encore d’Europe, elle porte l’héritage des péripéties de son histoire (colonisation, esclavage), et assume une richesse culturelle unique en son genre. Forte de 808 250 habitants, elle a pour principale caractéristique d’héberger un peuple intrinsèquement métissé, et ce depuis l’avènement des premiers colons. Ainsi, il n’existe pas de peuple historique sur l’île, peu importe la peau ou la culture, l’âme créole est une affaire de traditions.

Officiellement francophone, la population de La Réunion a pour langue vernaculaire le créole réunionnais. Créé à partir de la structure du français, il s’est enrichi des concessions langagières des migrants successifs, ce qui, par ailleurs, le distingue du créole antillais.

Fervents pratiquants, les Réunionnais ont la foi chevillée au cœur. Dans l’île, toutes les religions sont pratiquées dans la plus grande tolérance. Il est particulièrement commun d’apercevoir une mosquée côtoyant une église chrétienne, un temple chinois ou encore un temple malbar. L’île compte en effet une pléiade de sanctuaires religieux où catholiques, hindouistes, musulmans et bouddhistes pratiquent non seulement leur culte, mais commémorent toutes sortes de fêtes et célébrations. Ainsi tout au long de l’année, il est possible d’apercevoir ici et là, des marches sur le feu, des défilés et danses hindoues, des sacrifices pour la fête musulmane d’Id-ul-adha-kébir, ou encore des pélerinages consacrés à la Vierge Marie.

Nous Contacter